Haiku – L’odeur du vert

晴れの日に               (hare no hi ni)                               Retour des beaux jours
刈られた草は                      (karareta kusa wa)                        L’herbe fraîchement coupée
いい香り                               (ii kaori)                                     Douce odeur du vert.

Ecrit en 2019.

4 thoughts on “Haiku – L’odeur du vert

  1. Mila

    Je ne comprends pas bien les haikus pour être honnête, je crois que mon cerveau n’est pas branché comme il faut, ou bien je n’ai pas appris à les lire comme il faut, donc à la place j’étais venue te dire que chaque fois que je lisais le titre dans mon inbox, je commençais à chanter “l’air du vent”, sauf que je viens de capter que le haiku s’appelle “odeur du vert” et pas “odeur du vent”.

    Voilà, donc en fait je crois que j’essaie de te dire que ce n’est pas que je ne sais pas lire les haikus mais ne sais juste pas lire du tout, en fait.

    P.S. je n’oublie pas de te répondre sur FB mais je voulais d’abord lire quelques pages en plus, et j’ai pas beaucoup lu ces derniers jours. Mais je t’oublie pas. Never ♥

    Reply
    1. Sonyan Post author

      C’est quoi que tu ne comprends pas ? XD La façon de les lire pour que ce soit en 5 – 7 – 5, ou même leur intérêt ?
      Perso c’est l’exercice des syllabes qui me plaît, même si en français je prends parfois des libertés et ne respecte pas 100% la règle (han, la rebelle).

      Après, on a jamais assez de raison de chanter “l’air du vent”, donc même si ça n’avait rien à voir, je suis ravie de l’effet rendu x)
      Et no pression pour Facebook !

      Reply
  2. Mila

    Je crois que j’y suis hermétique: je ne comprends pas bien où est la beauté, où est l’intérêt, oui.
    La plupart du temps, quand j’en lis, j’ai envie de répondre “oui… et ?”. Soit parce que j’ai l’impression qu’on ne m’a rien dit, soit parce que l’idée est jolie, mais appellerait un développement (pour moi) et j’ai l’impression d’avoir l’introduction d’un texte qui n’est nulle part.
    Cela n’a rien à voir du tout avec la qualité des haikus, ça vient vraiment de moi. Je crois que je passe à côté du truc…

    Et yay, let’s sing \O/

    Reply
    1. Sonyan Post author

      Oui je comprends ! Le haiku est censé mettre le doigt sur une action ou un instant et le figer dans le temps. Bref, la poésie qui se cache dans des instants de la vie. Je crois que celui le plus célèbre c’est celui qui parle de la grenouille qui plonge dans un étang et ça fait ploc xD C’est sûr que niveau storytelling, on a vu plus prenant xD
      J’aimais pas spécialement ça non plus avant de m’amuser à en traduire puis d’en faire. Mais comme je disais dans le message précédent, c’est surtout l’exercice des syllabes qui m’amuse.

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *